Vendre son véhicule : Procédure

Vendre son véhicule : Procédure

 

Vous êtes décidé à vendre votre automobile. Sondez le marché de l'automobiles afin d'estimer le prix de votre voiture grace à  la cote argus et aux  petites annonces auto. Ensuite, il faudra remettre en état votre voiture eu niveau mécanique et esthétique afin d'en tirer un prix raisonnable. Il faudra  ensuite préparer tous les documents relatives à votre auto ( carte grise, certificat de non gage, quitus fiscal et certificat de conformité le cas échéant).


Pour que la transaction de vente de votre voiture se passe bienvous devez vous assurer que la carte grise (ou certificat d’immatriculation) est bien à votre nom. Lors de la transaction, vous devez fournir la carte grise à l’acheteur barrée, datée, signée, et  apposée avec  la mention « Vendu le ... ». Au préalable, faites une copie de la carte grise modifiée, afin de vous dégager de toute responsabilité et pour justifier également à votre assurance la cession de votre voiture.


Il faudra également compléter  le certificat de vente du véhicule (ou de cession) qui mentionne le transfert de propriété du véhicule. Il doit être compléter par le vendeur et l'acheteur  en y indiquant  les coordonnées de chaque partie . Le vendeur doit déposer le certificat de vente du véhicule à la préfécture dans les  15 jours suivant la cession.


Le certificat de non gage (ou de situation administrative) est disponible en préfecture.Ce document permet au l'acheteur se s'assurer que le véhicule est libre de tout gage. Afin d'être valable,  le certificat de non gage doit être daté de moins de 15 jours.


Un des documents à présenter à la préfecture, concerne uniquement les véhicules de plus de 4 ans  est le  contrôle technique. Le vendeur doit le fournir à l’acheteur pour prouver le bon état et le droit de circuler du véhicule en France . Il doit être daté de moins de 6 mois

 

Si votre véhicule provient d'un pays de l'union européen, il faudra égalment fournir le certificat de conformité européen ou attestation d'identification et le quitus fiscal.